• Alice

Recette de macérat de fleurs

Mis à jour : août 16

Un macérat huileux c'est une plante qui macère dans une huile

Les propriétés bienfaisantes de la plante migrent dans l'huile, on filtre le tout et on obtient une huile magique dont les vertus vont varier selon la plante utilisée et l'huile utilisée.

Le macérat combine les propriétés des molécules lipophiles d'une plante et les propriétés de l'huile qu'on aura choisi.

Par exemple pour un macérat de rose à l'huile de sésame, on cumule les propriétés de la rose et les propriétés de l'huile de sésame.


Je vous décris ici les étapes du macérat, et pour ceux qui préfèrent le format vidéo, c'est ici :





Récolte et séchage --------------------------------------------------------------------------------------

On récolte les plus belles fleurs, on les rince si ça semble nécessaire (par exemple pour des paquerettes sur lesquelles un animal aurait pu uriner ..) et on les fait bien sécher dans des torchons propres.








Si vous rincez vos fleurs, laissez les sécher dans des torchons 1 ou 2 journées au moins : les fleurs ne doivent surtout pas être humides au moment de la mise en bocal au risque de moisir ..








Mise en bocaux --------------------------------------------------------------------------------------

On met toutes les fleurs dans un bocal en verre, et on rajoute l'huile choisie à niveau.

Pour certaines pétales épaisses et fermes, comme la rose, le fait de cisailler ou d'écraser les pétales va permettre de mieux faire sortir les sucs de la fleur dans l'huile.

Certains phytopraticiens préfèrent utiliser des plantes sèches ou mettre le macérat au bain marie plutôt qu'au soleil .. libre à vous de choisir votre mode de préparation préféré !


Pour le choix de l'huile -------------------------------------------------------------------------

Il a son importance !

On va choisir une huile qui ne rancit pas facilement : donc pas une huile fragile et sensible au soleil et/ou à la chaleur car le macérat va rester un mois en plein soleil -> pas d'huile de lin, colza, chanvre, noix ...

On choisira aussi une huile qui pénètre bien dans la peau, et une huile de qualité : bio de préférence et première pression à froid pour conserver ses propriétés.


Les huiles les plus couramment utilisées pour les macérats :

. sésame

. olive

. tournesol


Et si vous avez un peu plus de budget :

. noyaux d'abricot

. argan

. amande douce

. noisette


Macération ----------------------------------------------------------------------------------------------------

On laisse le macérat 1 mois (ça peut être un peu plus) en plein soleil ...

Attention ! Le couvercle doit être simplement posé sur le bocal et surtout pas fermé car les fleurs vont dégager de l'humidité en macérant, et cette humidité doit pouvoir s'évaporer avec la chaleur. Si l'humidité reste bloquée vous risquez de faire pourrir votre préparation ..

On laisse donc le couvercle simplement posé et on veille à placer le bocal dans une zone ensoleillée.


Ma zone de macération : en plein soleil en journée et à l'ombre en fin d'après midi.


Filtration ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

On peut maintenant filtrer notre huile magique !

En général je commence par filtrer à travers une passoire en pressant bien les fleurs contre la passoire et en jetant au fur et à mesure les fleurs pressées à la poubelle .. Mais on peut aussi filtrer à travers un linge ou un filtre à lait végétal par exemple.





Une fois le gros filtré : on obtient un macérat légèrement trouble, parfois avec des résidus aqueux de fleurs. On peut re-filtrer ce liquide à travers des filtres à café pour l'épurer de tout résidu : on risque alors moins de rancissement prématuré, et on obtient un huile plus "pure" qu'on conservera mieux.


Conservation -------------------------------------------------------------------------------------------

Le mieux c'est avec quelques gouttes de vitamine E, dans un bocal en verre teinté et dans un placard à l'abris de la lumière :)


Le macérat obtenu peut être utilisé tel quel pour ses propriétés ou servir de base pour une préparation médicinale (baume pour les plaies, baume pour piqures d'insectes ou allergies, huile ou baume pour les problèmes de peau...) ou cosmétique (baume à lèvre, crème pour le corps, huile de massage pour les jambes, pour les vergetures, l'élasticité de la peau etc..).


Le macérat contient les propiétés lipophiles (solubles dans l'huile) d'une plante mais aussi son aspect énergétique et vibratoire, ce qui en fait un remède polyvalent et vibratoire.


Les propriétés de quelques macérats --------------------------------------------

Rose : anti-oxydant pour la peau, lutte contre le vieillissement cutané et les tâches de vieillesse, bon pour les peaux sèches et les problématiques type dartre, crevasses, eczema, vergetures .. On peut l'utiliser sur des cicatrices, sur de la couperose, en soin après soleil (dans ce cas attention à bien attendre que la peau ne soit plus du tout chaude), sur du psoriasis, en huile de massage, pour son côté énergétique harmonisant et son odeur enivrante..


Soucis - calendula : l'un de mes macérats préféré !

Il est anti-bactérien et anti-fongique, peut être utilisé sur des brulures, des plaies, des cicatrices, de l'acné, de l'eczéma, des irritations, des croutes de lait, des mycoses cutanées, du psoriasis, des erythèmes ou des escarres ... en base pour un baume cicatrisant et bienfaisant c'est une merveille !


Coquelicot : anti-ride, adoucissante et nourrissante pour la peau, peut être appliquée en massage sur le thorax pour apaiser la toux.


Plantain : un must have d'une armoire à pharmacie naturelle, le macérat de plantain est anti-histaminique donc parfait pour les piqures d'insectes, piqures d'orties, réactions allergiques. On l'utilise pour calmer les démangeaisons, sur un urticaire, de l'eczéma (surtout eczéma de contact), une plaie, pour son action cicatrisante .. En base pour un baume après piqures et pour les réactions allergiques c'est très utile !


Paquerette : un indispensable de la trousse à pharmacie naturelle ! Il a une action cosmétique et une action cicatrisante. On peut l'utiliser seul ou dans un baume pour cicatriser une plaie, pour son action anti-inflammatoire sur un coup, une blessure, une peau abîmée, sur un bleu, sur des jambes lourdes, des douleurs musculaires .. Pour la cosmétique on l'emploi pour son action sur l'élasticité de la peau, les vergetures, pour raffermir la peau et pour son action anti-oxydante.


Hélichryse : il est circulatoire et cicatrisant, anti-sceptique, anti-inflammatoire, anti-âge aussi donc parfait pour appliquer sur de la couperose, des varices, de la cellulite, tonifier la circulation sanguine, sur des bobos, cicatrices, plaies, pour la beauté de la peau ...



A vous de jouer !





15 vues