• Alice

Aborder l'automne en pleine santé

Mis à jour : sept. 27

En cette période magique de l’équinoxe d’automne (ou du Sabbat de Mabon pour les sorcières), j’avais envie de faire un article la transition de l’automne et les changements dont elle donne l’impulsion dans notre corps et notre psycho-émotionnel.

Vous trouverez ici quelques conseils pour bien vivre ce mois de septembre qui symbolise le début de la période sombre et qui marque le retour de la fraîcheur.


L’automne, c’est cette période de grands changements dans la nature qui passe du mode « chaleur »/ été, une période féconde en fleurs et en fruits - à une période fraiche puis froide et moins fertile.

Dans la nature, les plantes perdent peu à peu leur fleurs et leur feuillage et rentrent en dormance.


L’énergie des plantes se met peut à peut en mode « sommeil » et quitte les branchages et les feuilles pour se diriger vers le tronc puis les racines.




Et c’est pour ça que la période froide de l’année est la période idéale pour consommer tous les légumes racines : c’est là que la l’énergie de la plante est logée pendant la période froide.


L’énergie change, notre environnement change, la nature change… alors quels sont les changements intérieurs et les changements physiologiques qui vont leur faire écho ?

Comment adapter notre rythme de vie et notre alimentation pour soutenir notre corps dans cette période de transformation ?


Les plantes et les animaux, à cette période, se mettent au ralenti, à l'économie, et se préparent au froid .. et si nous faisions pareil ? Si nous profitions de ces mois de transition pour se préparer et l’hiver et se renforcer avant le froid ?


Sur le corps physique ------------------------------------------------------------------------------

. On stoppe les detox trop intenses pour le corps en cette saison froide : les detox c’est bien (quand c'est bien fait) mais ça demande beaucoup d’énergie au corps. Alors on respecte quelques lignes directrices : pas de detox intenses sur un corps fatigué, épuisé, et pas de detox intense sur une personne mince et frileuse en pleine saison froide. Si on se sent en forme et qu'on ressens le besoin d'une petite détox quand même, on fait une petite cure douce au changement de saison, en restant modéré et à l'écoute de son corps.

. On se focalise sur la revitalisation ! Se renforcer et se revitaliser, faire le plein d’énergie avant le froid, les virus de l’hiver, le manque de luminosité.. Sommeil, bonne alimentation, repos.

. On fait le plein de fruits et légumes frais de saison, locaux si possible. Ils contiennent tous les bons nutriments, vitamines, oligo éléments, minéraux, enzymes dont notre corps a besoin pour se nettoyer en douceur et pour se revitaliser et se renforcer avant l’hiver.



Figues, raisin, pommes, poires, grenades, artichauts, fenouil, champignons, courges, feuilles vertes en tout genre (blettes, épinards, pousses, cresson, roquette..), herbes aromatiques, oignons, échalottes, ail.. En grande quantité dans l’assiette !

Des couleurs et du frais pour bien nourrir son corps.




. On renforce ses défenses immunitaires : d’abord avec une alimentation saine et une bonne hygiène de vie (sommeil, relaxation, exercice physique, respiration), car rien ne remplace un mode de vie sain pour une bonne immunité.

. Si besoin on se renforce avec des super aliments / compléments naturels. Miel, propolis, pollen frais, spiruline, vitamine C naturelle, extrait de pépin de pamplemousse (attention pas si traitement médicamenteux), ou des plantes spécifiques comme l’échinacea (attention, pas si maladie auto-immune) ou l’astragale.

. On se réchauffe : des bonnes épices réchauffantes (gingembre, cannelle, curry, piment.. avec modération ou pas selon votre tolérance et l’état de votre tube digestif), bouillotte, bains chauds, bains de pieds et/ou de mains pour ramener la circulation dans les extrémités froides, et on bois du chaud !

Pour les grands frileux avec problèmes digestifs, essayez de ne boire que chaud ou tiède (même l'eau), et surtout au réveil.. ça vous fera le plus grand bien !


En médecine Chinoise, l'automne c'est une période qui travaille surtout sur 2 organes : les poumons et le gros intestin (le côlon).

Pour cette médecine orientale, ce sont ces deux organes qui vont potentialiser le nettoyage du corps et la protection immunitaire sur cette saison. Et ça fait du sens aussi en naturopathie : le système immunitaire se trouve à 80% dans notre muqueuse intestinale, et les muqueuses respiratoires vont lutter contre les affections respiratoires de la saison froide.

Donc on chouchoute ces deux organes :

. Pour les poumons et toute la zone ORL : l'alimentation d'abord ! Même si le froid revient, on reste à l'écoute et on évite les excès d'amidons et de produits laitiers. Des exercices de respiration, des fumigations et certaines plantes, en particulier le plantain, vont protéger l'arbre bronchique et prévenir les affection respiratoires - ou aider à leur guérison.

. Pour les intestins : l'alimentation toujours : saine et digeste, adaptée à votre physiologie. Pour apaiser le colon, les bouillottes et certaines plantes comme les plantes à mucilages (mauve, psyllium, achillée millefeuille), la mélisse ou la camomille vont pouvoir aider. Pour les intestins irritables, le magnésium pourra jouer aussi sur le côté spasmolitique.



On y pense aussi --------------------------------------------------------------------------------------

. La Vitamine D : c’est la vitamine du soleil ! Avec le taux d’ensoleillement qui diminue, les pulls et les manteaux, on vient à en manquer les mois froids de l’année. A prendre plutôt sous la forme D3 et de préférence végétale (à base de lichen). Pour le dosage : mieux vaut 400ui deux ou trois fois par jour que de prendre 1000 à 3000ui en une fois ! Le foie ne peut pas gérer autant de vitamine D d’un coup de toutes façons.. Pensez à doser votre taux avant l’hiver pour adapter votre supplémentation.

. Les plantes adaptogènes, c’est le bon moment pour les prendre ! Elles vont aider votre corps a gérer le stress que représente la baisse de luminosité et le retour du froid. Rhodiole, astragale, eleuthérocoque, maca, ginseng, griffonia, shizandra .. choisissez celle qui vous parle le plus en terme de propriétés. Pour la cure, c’est plus long qu’une plante classique pour un maximum de bénéfice : cures de 6 à 8 semaines.





Au niveau psycho-émotionnel et symbolique --------------------------------

. L’automne c’est le début de la période sombre, une période où nous sommes invités à nous retirer un peu du monde et à plonger dans notre intériorité -notre ombre. Nous plongeons dans notre part d’ombre pour ressortir plus grands et plus lumineux au retour du printemps qui symbolise la renaissance de la lumière.

. On profite de cette période sombre pour se recentrer sur soi même, et bien s’ancrer dans nos racines (comme les plantes !)

. Les arbres se débarassent de ce qui leur est superflu (leur feuilles), et si c’était une invitation à faire de même ? Qu’est ce qui vous pèse et qui ne vous est pas indispensable ? De quoi pourriez vous vous débarrasser avant de rentrer dans l’hiver ?

En cette période sombre, on se retire pour faire un peu de tri et pour lâcher prise sur ce qui n'est plus indispensable.

. La médecine Chinoise parle des poumons et des intestins, qui portent tous les deux l'émotion de la tristesse. Pour cette médecine traditionnelle, l'automne est une saison qui travaille sur la tristesse, qui est naturellement présente pendant cette transition du retour de la fraîcheur. A nous d'accepter cette émotion et de nous laisser guider vers une libération de celle ci.

. Les ballades en pleine nature : forêt, parcs, jardins .. Observez la nature et comme elle change : les feuilles qui roussissent puis tombent, les glands, les pommes de pin, les feuilles persistantes. Comment notre intériorité reflette ces changements extérieurs ?

La forêt est un merveilleux anti-stress et anti déprime. Les molécules présentent dans l'air avec les arbres et l'humus du sol permettent d'apaiser le système nerveux et rien de tel qu'une marche dans la nature pour s'ancrer et lâcher prise sur les problèmes du quotidien.

Et la cure de raisin ? ---------------------------------------------------------------------------------

Elle consiste à ne consommer que du raisin pendant 1 à plusieurs jours dans un but de détox de changement de saison.


On en entend beaucoup (trop) parler en cette saison, mais est elle positive pour tout le monde ?

Les plus :

. Le raisin va permettre un nettoyage des intestins, du sang et de la lymphe. Les acides du fruit vont décongestionner l'organisme et éliminer des déchets. C'est une super detox pour l'organisme.

. Le raisin contient de nombreuses enzymes, des minéraux, oligo éléments et vitamines qui vont revitaliser et renforcer l'organisme. Vitamines A, B, C, E, calcium, cuivre, magnésium, manganèse, zinc, anti-oxydants... plein de bonnes choses ! C'est ce qui permet à cette détox d'être aussi revitalisante.


. Repos digestif : on ne donne qu'un aliment à notre système digestif donc on engage peut de mécanismes digestifs différents. On simplifie la digestion et donc on économise notre tube digestif. L'énergie ainsi gagnée ira nourrir la detox de l'organisme.


Mais attention ! La cure de raisin n'est pas pour tout le monde et n'est pas toujours une bonne idée.


Les moins :

. Le raisin est un fruit aqueux refroidissant, rafraîchissant, et la cure de raisin se fait ... au retour de la fraîcheur. Si la monodiète est toujours une bonne idée, est ce que le raisin est le meilleur fruit ou légume pour la faire ? ça dépend de votre physiologie et de votre vitalité. Attention à ne pas trop vous refroidir !

Si vous êtes de nature frileuse, mieux vaut faire un repas de raisin (ou une journée entière) par semaine par exemple, sur la totalité de la saison du raisin (bio et local !) que de faire une semaine entière ou même quelques jours.

En cas de doutes sur les bénéfices de la cure de raisin pour vous, demandez conseil à un naturopathe.

. L'impact sur la glycémie : le raisin est un fruit très sucré. A éviter pour tous type de diabète ou pré-diabète. En cas de candidoses, flores pathogènes, SIBO / SIFO : demandez conseil à votre naturo.


Pour conclure sur la cure de raisin, attention a ces cures super populaires (cure de raisin, soupe aux choux, jus de citron...). Une cure NE PEUT PAS convenir à tout le monde, ni à chaque période de notre vie. Il est primordial de prendre en compte votre physiologie, votre tempérament, votre vitalité, votre niveau d'énergie et votre niveau d'encrassement avant d'entreprendre ce type de cure, au risque qu'elle ne vous fasse plus de mal que de bien. Un bilan complet avec un.e naturopathe vous permettra de définir quelles cures sont bien adaptées à votre terrain.


Joyeuse période du solstice et bel automne :)

Alice

86 vues1 commentaire